top of page
Rechercher

Focus sur le syndrome de l'imposteur

Le syndrome de l’imposteur c’est ce sentiment de ne pas se sentir légitime ou ce sentiment d’être inférieur par rapport à ceux auxquels on se compare. Il traduit une difficulté à reconnaître sa véritable valeur et une difficulté à accueillir les signes de reconnaissance comme étant vrais.

> Un sentiment d’être illégitime sur sa fonction

(ce poste n’était pas fait pour moi).

> Une compensation se met alors en place (pour compenser ce que vous estimez être une imposture) ce qui entraîne un épuisement à la tâche, une difficulté à s’exprimer avec authenticité et à accepter le droit à l’erreur.

> Un sentiment de ne pas être méritant et la crainte d’être démasqué (quelqu’un va bien se rendre compte que je n’étais pas à la hauteur).

> une difficulté à se faire confiance.

Le risque c’est d’être confronté au stress chronique et vivre à terme un BURN-OUT.

# Quels profils sont particulièrement impactés ?

les perfectionnistes, les personnes très méticuleuses ayant le souci du détail

les personnes sincères

ceux qui veulent être parfaits

# Comment s’en débarrasser ?

> satisfaire le besoin d’estime et de reconnaissance en acceptant de recevoir des signes de reconnaissance

> accepter de se reconnaître à sa fonction, l’estime de soi passe aussi par sa propre reconnaissance

> être factuel envers soi, s’auto-évaluer comme si vous évaluez un collègue

> transformer les doutes en expérimentations : j’ai un doute sur un sujet, je teste à petite échelle et je vois ce que ça donne (j’évalue de manière factuelle ce que j’ai réalisé), valoriser l’expérimentation

> s’entourer de personnes repères en qui vous avez confiance

> avoir des indicateurs de progression pour atteindre un objectif par paliers

> identifier et accepter vos différences pour en faire une force

Cultiver votre différence c’est aussi donner naissance à votre potentiel et à votre pleine expression !

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page